Magazine du Ministère des Affaires Etrangères N° 71 du 30 Avril 2020

Le Burundi célèbre la journée internationale du travail et des travailleurs

Le Burundi s'est joint au monde entier vendredi, le 1er mai 2020, dans la célébration de la journée internationale du travail et des travailleurs, sous le thème: "Participons aux élections tout en nous attelant aux travaux de développement de notre pays et de nos foyers".

Cette journée se célèbre tous les 1er mai de chaque année. Au Burundi, elle a été célébrée au niveau national dans la province de Ngozi sous les auspices du Chef de l'Etat S.E Pierre Nkurunziza.

Le Chef de l'Etat Pierre Nkurunziza a indiqué qu'il se réjouit du fait que cette journée internationale arrive au moment où règne la paix et la sécurité au Burundi et que le bon Dieu garde toujours le pays en ce moment où le Covid-19 sévit dans le monde.

Journee travail Burundi 2020

Le Président Pierre Nkurunziza a salué la contribution de la population dans la préparation des élections depuis 2015 jusqu’en 2020. "Que cette bonne pratique continue au Burundi afin de couper court aux aides étrangères", a précisé le Chef de l'État. Comme c'est la dernière fête qu'il a célébrée en tant que Président de la République au cours de ce mandat, S.E Pierre Nkurunziza a salué le soutien indéfectible de la population durant ses 15 ans au pouvoir.

Concernant les inquiétudes et les doléances des employés et employeurs, le Chef de l'État S.E Pierre Nkurunziza a tranquillisé le représentant des travailleurs et les employeurs leur rappelant que la plupart de ces doléances sont en cours de traitement et d'autres trouveront des solutions progressivement.

Le Chef de l'Etat a en outre mis en garde les leaders qui profitent de cette période électorale pour détourner les fonds publics. "Une commission chargée de lutter contre ces malfaiteurs a été déjà mise en place", a annoncé le Chef de l'État S.E Pierre Nkurunziza.

Dans la capitale économique Bujumbura, les cérémonies ont été rehaussées par le premier Vice-Président S.E Gaston Sindimwo. Dans son discours S.E Gaston Sindimwo a repris le message à la nation du Chef de l'Etat adressé à la population burundaise la veille. Il a fait savoir que le numéro un de l'exécutif a dressé le bilan de sa législature depuis 2005 jusqu'à ce jour.

Le 1er Vice-Président de la République a indiqué que le Gouvernement du Burundi est satisfait du cadre de dialogue permanent mis en place entre le Gouvernement, les employeurs et les représentants des travailleurs. Ce dialogue a fortement contribué à l'arrêt des grèves répétées des travailleurs et ce cadre de dialogue va être renforcé, a-t-il ajouté.

S.E Gaston Sindimwo, le 1er Vice-Président a appelé les citoyens en général et les travailleurs en âge de voter à participer aux élections du 20 mai et d'obéir aux dirigeants qui seront élus. Il a en outre rappelé à la population burundaise de respecter toutes les mesures d'hygiène prises par le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA afin de lutter contre le COVID-19.

Le Représentant des travailleurs a salué le pas franchi en matière de dialogue social entre employés et employeurs. Néanmoins, il déplore des cas de certains employeurs qui s'ingèrent dans la gestion et l'organisation des syndicats ainsi que la non mise en application des décisions prises par la justice.

Le Représentant des employés demande au Gouvernement du Burundi l'exonération des médicaments, des produits pharmaceutiques et autres matériels contribuant à la prévention et la lutte contre le COVID-19.

Il a aussi demandé au Gouvernement de mettre en place une loi régissant le secteur informel au Burundi. Il a profité de cette occasion pour saluer la bonne procédure d'octroi du travail dans le secteur de l'éducation et de la santé.

Le représentant des employés a également demandé au Gouvernement du Burundi de veiller à bien mettre en application la nouvelle politique salariale en cours d'élaboration, en vue de lever réellement les disparités salariales des fonctionnaires de l'Etat.

Le représentant des employeurs a, quant à lui remercié le Gouvernement du Burundi pour ce qui a déjà été réalisé. Il s'agit du renforcement de la tripartite dans le domaine du travail par la signature de la Charte Nationale de Dialogue Social, la mise en place du Comité National du Dialogue Social, etc.

Le représentant des employeurs au Burundi demande au Gouvernement d'augmenter les sources d'énergie, de réhabiliter les infrastructures publiques entre autre les routes et de suivre de près l'importation des médicaments dans cette période où le Covid-19 sévit dans le monde.

Le Président de l'Assemblée Nationale, le Très Honorable Pascal Nyabenda était à Bubanza pour rehausser de sa présence les mêmes cérémonies marquant la fête du travail et des travailleurs. Quant au Président du Sénat burundais le Très Honorable Révérien Ndikuriyo ; il était à Makamba, le deuxième Vice-Président S.E Joseph Butore était à Cibitoke et l'Ombudsman burundais Honorable Édouard Nduwimana à Kayanza.

En marge des cérémonies marquant la célébration de la journée internationale du travail et des travailleurs qui se sont déroulées à Ngozi, le Chef de l'État S.E Pierre Nkurunziza a primé les meilleurs travailleurs et employeurs, les provinces et communes qui se sont distingués au cours de l'année 2019-2020.

(source: www.rtnb.bi)

A lire egalement dans cet article:

  • Le CNDD-FDD remercie le Seigneur pour les bienfaits accordés au Burundi
  • Elections 2020: lancement de la campagne électorale
  • de Chine au Burundi promet de renforcer la coopération et approfondir l'amitié entre la Chine et le Burundi
  • La CENI donne des directives à ceux font la campagne
  • 500 kg de sachets à bord de deux véhicules appréhendés par l’OBR
Magazine du Ministère des Affaires Etrangères N° 71 du 30 Avril 2020