Magazine du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement N° 142 du 10 Septembre 2021

Lancement officiel des travaux de modernisation du Port de Bujumbura

Le Chef de l'Etat S E M Evariste Ndayishimiye a procédé, le jeudi 09 septembre 2021, au lancement officiel des travaux de modernisation du Port de Bujumbura. Les services concernés, notamment le Ministère du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme ont été interpellés à s'impliquer autant que possible pour rester disponibles afin de répondre aux besoins exprimés par les techniciens de ce chantier.

Les cérémonies ont débuté par la visite guidée des sites qui abriteront le chantier naval, le terminal à conteneurs ainsi que les endroits où seront aménagés la déviation du canal de Buyenzi qui amène des sédiments et le dragage du bassin portuaire. Le Chef de l'Etat a procédé par la suite au lancement officiel des travaux de modernisation du Port de Bujumbura, un projet financé et exécuté par le Gouvernement japonais à hauteur de 31 millions de Dollars Américain.

Dans son discours de circonstance, le Président de la République a indiqué que ce projet vient à point nommé, soulignant que le Burundi est en train de développer des relations commerciales avec les pays de la région, ce qui exige que le secteur du transport s'adapte aux engagements de l'Etat du Burundi qui a signé plusieurs accords de libre échange commercial.

Ce fut l'occasion pour le Chef de l'Etat d'exprimer sa gratitude particulièrement envers le Japon et les différents partenaires techniques et financiers en général pour leurs multiples soutiens qu'ils ne cessent d'accorder au Burundi dans cette voie de relance économique, à travers notamment la construction des infrastructures et la réhabilitation de celles qui existent.

Il a réitéré ses remerciements à l'Union européenne, à la Banque mondiale, à la Banque africaine de développement et à d'autres partenaires qui vont faire des travaux connexes au projet de modernisation du Port de Bujumbura.

A cette occasion, le Président de la République a tenu à préciser que ce projet intervient au moment où le Burundi est en train de développer un autre projet de construction du chemin de fer qui partira de la Tanzanie jusqu'à Kindu en RDC en passant par Gitega et Bujumbura. Et d'encourager les partenaires techniques et financier à soutenir le Burundi même dans d'autres projets utiles pour le développement du commerce transfrontalier.

Le Président de la République a saisi cette opportunité pour exhorter l’Ambassadeur du Japon au Burundi à intercéder pour le Burundi auprès de son pays pour lancer aussi les travaux que le Gouvernement japonais avait exprimé le souhait de développer au Burundi, à savoir la construction de la voirie urbaine de Bujumbura, un don de bus à l'OTRACO, l'octroi de l'eau potable dans le secteur Sud de la ville de Bujumbura la réhabilitation de la ligne électrique dans la ville de Bujumbura et le projet agricole d'irrigation du périmètre de Gihanga III.

Pour terminer, le Chef de l'Etat a interpellé les services concernés, notamment le Ministère du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme à s'impliquer autant que possible pour rester disponibles afin de répondre aux besoins exprimés par les techniciens de ce chantier.

Pour sa part, le Président de la République a rassuré qu'il restera disponible pour faire ce qu'il y aura à faire afin que le travail de modernisation du port de Bujumbura soit facilité et soit achevé le plus rapidement possible.

L'Ambassadeur du Japon au Burundi S E M MASSAHIRO IMAI a souligné que les travaux de modernisation du Port de Bujumbura qui vont coûter 31 millions de Dollars US permettront l'amélioration de la circulation des biens, un préalable pour la croissance économique du Burundi et de la région.

L'Ambassadeur du Japon au Burundi a précisé que le Japon est déterminé à poursuivre sa contribution au développement du Burundi par son assistance dans différents secteurs, y compris la formation accélérée dans plusieurs domaines.

S E M MASSAHIRO IMAI a saisi cette occasion pour inviter le Président de la République du Burundi à prendre part à la 8ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique qui se tiendra en Tunisie en 2022.

Après le Port de Bujumbura, le Chef de l'Etat a visité un chantier naval sur le rive du Lac Tanganyika en commune Kabezi dans la province de Bujumbura, appartenant à un opérateur économique burundais du nom de Uwiragiye François.

Il s'agit d'une construction d'un navire de 68m de longueur sur 12 m de large et d'une hauteur de 4,5m et qui aura 3 niveaux à l'arrière.

(www.rtnb.bi)

A lire aussi dans cet article:

  • Déclaration de Son Excellence Ambassadeur du Burundi à Paris Monsieur Ernest NIYOKINDI au Congrès de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)
  • Validation du rapport final du PNIA 2016-2020
  • CVR/Mwaro : La population appelée à témoigner sur les événements de 1972
  • Communiqué de Presse sur la situation de la pandemie de covid-19 au Burundi
  • Communiqué de presse no 25 de la réunion du conseil des Ministres du Mercredi 08 Septembre 2021

 

Magazine M.A.E.C.D 142 10-9-2021 (Français)