Magazine du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement N° 139 du 20 Août 2021

Le Chef de l'Etat encourage les opérateurs à investir dans la multiplication des semences

Le Chef de l'Etat S.E Evariste Ndayishimiye a effectué lundi, le 16 août 2021, une visite de travail à l'Institut des Sciences Agronomiques de Gisozi en Province de Mwaro. A cet institut, le Chef de l'Etat a visité différentes stations de recherche et les laboratoires de différentes variétés de cultures à l'ISABU de Gisozi. Cette descente s'inscrivait dans le cadre d'inciter le personnel de l'ISABU à redoubler d'efforts dans la multiplication des semences sélectionnées et dans l'importation de nouvelles races animales améliorées afin d'accroître la production agricole et animale.

Après la visite guidée effectuée à l’ISABU à Gisozi, le Chef de l'Etat S.E Evariste Ndayishimiye a rencontré le personnel de l'ISABU. Au cours de cet entretien, le Chef de l’Etat a souligné que la mission du Gouvernement est d'octroyer des semences sélectionnées de différentes cultures à toute la population burundaise et à un prix abordable afin d'accroître la production dans différents secteurs. Le Directeur Général de l'ISABU a demandé au Chef de l'Etat son implication pour redéfinir les modalités de décaissement de fonds publics alloués à la mise en oeuvre de l'industrie semencière.

Dans l'objectif de redynamiser le secteur de l’agri-élevage, le Chef de l'État S.E Evariste Ndayishimiye a exhorté le personnel de l'ISABU en particulier les hauts cadres de cette institution à éradiquer la dégénérescence des animaux et végétaux en important de nouvelles races animales et nouvelles variétés de cultures.

Le Chef de l'Etat a aussi demandé au personnel de l'ISABU, du Ministère en charge de l’Agriculture et à d'autres partenaires de l'ISABU de privilégier le travail en chaînes de valeur. Il a recommandé à tout un chacun d'apporter sa pierre à l’édifice pour améliorer le système agri-élevage dans les meilleurs délais afin que chaque bouche ait à manger et chaque poche de l'argent.

Le Chef de l'Etat S.E Evariste Ndayishimiye a en outre recommandé aux responsables de l'ISABU d'associer les opérateurs économiques privés dans la multiplication des semences sélectionnés et a exhorté chaque bureau provincial en charge de l'environnement, de l’agriculture et de l’élevage d'implanter un centre de multiplication des semences sélectionnées dans son rayon de travail. L'ISABU à son tour, est appelé à encadrer ces opérateurs privés et ces centres provinciaux de multiplication des semences sélectionnées. « La problématique des centres semenciers suffisants sera résolu », a mentionné le Président de la République S.E Evariste Ndayishimiye.

Avant d’aller à l’ISABU Gisozi, le Chef de l’Etat avait visité le projet de multiplication et de production des mini tubercules de pommes de terre chez un opérateur économique privé en zone Kiremba dans la province de Bururi. Le Chef de l'Etat a salué cette initiative visant l'augmentation des pré-bases de semences de pommes de terre dans la province de Bururi.

Après Kiremba, le Chef de l'Etat S.E Evariste Ndayishimiye a visité un autre projet de multiplication des semences et d’élevage de bovins mis en place en commune Rutovu colline Musenyi dans la même province de Bururi par un agri-éleveur du nom d'Albert Ndayishimiye. Le Chef de l'Etat a encouragé ce multiplicateur des semences sélectionnées et a invité les autres opérateurs économiques à investir dans ce domaine, quasiment inexploité.

(www.rtnb.bi)

A lire aussi dans cet article:

  • Le Chef de l’Etat appelle l’ISABU à associer le secteur privé dans la multiplication des semences sélectionnées pour accroître la production.
  • L’Egypte salue l’action gouvernementale et encourage l’implémentation rapide des accords déjà signés
  • L’ Eastern and Southern African Trade and Development Bank pour appuyer le Gouvernement Burundais
  • Le Président du Sénat reçoit en audience les délégations de la CVR et de la CNIDH
  • La gestion des risques des catastrophes au coeur de la Plateforme Nationale de Prévention des Risques et de Gestion des Catastrophes (PFN-PRGC)

 

Magazine M.A.E.C.D 139 20-8-2021 (Français)