Magazine du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement N° 126 du 21 Mai 2021

« C’est par la voie de la réconciliation que la province de Bururi parviendra au développement socio-économique tant espéré »

Le Président de la République du Burundi Son Excellence Evariste Ndayishimiye a tenu ses propos lors d’une séance de moralisation sur la bonne gouvernance qu’il a animée ce mardi 18 mai 2021 à l’intention des Elus et des Responsables politiques, religieux et administratifs de la province Bururi, située au Sud du Burundi.

Après le mot d’accueil prononcé par le Gouverneur de la province Bururi, cette séance de moralisation a offert au Président de la République l’occasion de revenir sur les fondamentaux d’un État Responsable et Laborieux. Il a insisté sur l’urgence de développer et de réformer en profondeur le Burundi à travers la promotion de la bonne gouvernance dans les secteurs de la vie nationale.

Son Excellence Evariste Ndayishimiye a, au détour de plusieurs cas de figure, exhorté les Leaders politiques à être de vrais serviteurs du peuple:

«La bonne gouvernance est notre priorité car d’elle dépendra le développement socio-économique du Burundi. Que les leaders publics sachent que le temps du laxisme est révolu»

Le Président Ndayishimiye a mis en garde les Leaders qui « se servent » au lieu de servir le peuple: «Je ne me reposerai que le jour où chaque burundais sera respecté dans tous ses droits. J’exige de tous les leaders publics l’exemplarité et l’humilité, comme de bons serviteurs du peuple. Je ne tolérerai jamais la corruption et l’injustice»

Le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye a déploré les comportements égoïstes et irresponsables de certains Responsables politiques et administratifs et a exhorté les burundais à dénoncer tous les cas d’injustices et de malversations. Il a demandé aux instances habilitées de sévir contre les coupables avérés.

Avant de clôturer la séance, le Chef de l’Etat a recueilli les doléances des natifs de la province Bururi qui ont tous indiqué que seule une véritable réconciliation permettra le développement socio-économique de la province. Il s’est engagé à soutenir tous leurs efforts « pour rompre avec les vieilles mentalités divisionnistes héritées de notre passé douloureux ».

(www.presidence.gov.bi)

 

A lire aussi dans cet article:

  • Le nouveau Ministre du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme prête serment devant le Chef de l’Etat
  • Deux Envoyés Spéciaux reçus par le Président Tanzanien
  • L'institution de l'Ombudsman vulgarise les réseaux communautaires de médiation
  • Le Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement anime une conférence de presse sur la 51ème réunion du Comité Consultatif Permanent des Nations Unies chargé des Questions de Sécurité en Afrique Centrale
  • Communiqué de Presse no 19 de la Réunion du Conseil des Ministres du Mercredi 19 Mai 2021
Magazine M.A.E.C.D 126 21-5-2021 (Français)